Merveilleuses Cinque Terre

Les Cinque Terre abritent des paysages si sublimes qu’il n’a pas fallu bien longtemps pour qu’elles deviennent un incontournable de l’Italie, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO !

Les villages

Les Cinque Terre, ou « Cinq Terres », regroupent 5 villages nichés dans de petites criques le long de la côte de la Riviera italienne : Riomaggiore, Manarola, Corniglia, Vernazza et Monterosso al Mare.

J’imaginais les Cinque Terre comme la belle côte Amalfitaine. Mais ici, pour le plus grand plaisir des piétons et randonneurs, les villages ne sont pas reliés pas une route mais par une voie ferrée et des sentiers pédestres. Bienvenue aux Cinque Terre !

Infos pratiques en bas de l’article

Riomaggiore

C’est par cet ancien village de pêcheurs aux bâtisses très colorées que j’ai commencé ma visite des Cinque Terre. Comme dans chacun des villages, on se perd vite dans son dédale de petites ruelles.

C’est ici que commence la Via dell’amore. Ce sentier, qui mène à Manarola, est le plus connu des Cinque Terre en raison de sa beauté et de sa facilité. Malheureusement, suite à des chutes de rochers, il était fermé lors de ma visite.  😥

Manarola

Manarola offre l’un des panoramas les plus célèbres des Cinq Terre. Le village est particulièrement photogénique en fin de journée, quand il est illuminé par le soleil couchant.

Corniglia

Corniglia se mérite. Perché sur une falaise et entouré de vignes, il faut grimper « La Lardarina », un escalier de 382 marches, pour y accéder.

Corniglia semble sortie d’un tout autre temps et me rappelle certains villages du Portugal.  Bâtisses en pierre, petites ruelles calmes, boutiques d’artisanat local, un joueur d’accordéon sur le chemin de la gare, de délicieuses odeurs de grillades et de bons petits plats qui nous emplissent les narines…

Vernazza

Vernazza est incontestablement le village des Cinque Terre que j’ai préféré.

En arrivant, j’ai eu peur de la masse de touristes qui arpentaient l’avenue principale. Mais en s’éloignant un peu de cet axe, on découvre ce qui fait le charme du village : ses panoramas incroyables.

N’hésitez pas à prendre de la hauteur ! Depuis le charmant quartier du port et de l’église S. Margherita, montez jusqu’au sommet du Castello Doria (1,50€) pour admirer la vue.

Longez ensuite les petites ruelles et montez jusqu’au restaurant La Torre.

Pour des prix très raisonnables, il offre une vue époustouflante sur Vernazza et la côte. L’occasion de goûter l’un des vins locaux, les blancs secs faisant la réputation de la région…

J’ai choisi de rejoindre ensuite Monterosso à pied…

Monterosso al Mare

C’est par ce village, que j’ai fini ma visite des Cinque Terre. Etant le seul à posséder une plage de sable fin, il est parfait pour se reposer en bord de mer après une telle journée !

Comment visiter les Cinque Terre par soi-même ?

Dans un élan de flemmardise aiguë, je me suis renseignée sur les tours organisés et le moins cher que j’ai trouvé était à 89€ (hors saison touristique et sans repas). Autant vous dire que ça ne vaut pas le coût, surtout que ces tours se font au sein de groupes gigantesques comptant parfois plus de 50 personnes.

Visiter les Cinque Terre soi-même est très facile, même si comme moi vous souhaitez tout faire en une journée. C’est aussi beaucoup plus économique ! Je n’en ai eu que pour 62€ au total (A/R en train depuis Florence, Day Pass Cinque Terre avec train, déjeuner face à une superbe vue et un verre de vin local).

Mode d’emploi

1. rendez-vous à La Spezia

Des trains plus ou moins rapides y vont depuis Florence pour des prix allant de 13€ à 30€ ou plus. J’ai réservé tous mes trains la veille au soir sur l’application GoEuro : elle montre les différents itinéraires, tarifs et horaires disponibles. Une fois les billets réservés, ils sont disponibles sur votre téléphone et vous pouvez les montrer directement aux contrôleurs dans le train.

Si vous n’avez qu’une journée pour visiter les Cinque Terre, je vous conseille de partir tôt. Très tôt. Pour bénéficier du tarif le plus bas, d’un train direct (ils sont rares) et arriver vers 9h au premier village, j’ai pris le train de 6h du matin. 🙄

2. Achetez la Cinque Terre Card

Une fois à La Spezia, vous pourrez acheter votre Cinque Terre Card. Ce pass, valable 1 ou 2 jours, vous donne un accès illimité à tous les sentiers de randonnée et aux minibus écologiques du Parc, voire au train régional qui relie chaque village. Le pass Adulte 1 jour avec accès au train coûte 16€. Tous les autres tarifs ici.

On vous donnera au passage une grille des horaires du train (indispensable !) et une carte de la région.

3. Téléchargez l’application Maps.me

C’est une des applications que j’utilise le plus en voyage. Maps.me vous permet de télécharger une carte et d’y accéder hors ligne. Elle fait office de GPS et vous pouvez y annoter tout ce que vous voulez (lieux à visiter, offices de tourisme, restaurants à tester…).

Ce qui est intéressant pour les Cinque Terre, c’est qu’elle vous permet de trouver où admirer les plus belles vues pour chaque village. De quoi revenir de vacances avec de superbes photos. 😉

Maps.me m’a aussi sauvée plus d’une fois en Italie en indiquant les points d’eau potable (je n’avais pas toujours envie de me trimbaler le poids d’une bouteille d’eau).

4. Visiter !

Parcourir les Cinque Terre en 1 jour c’est faisable, mais c’est intense. En partant à 6h, j’ai pu m’arrêter à chaque village, m’y balader rapidement, voir tous les points de vue, déjeuner tranquillement (plus d’une heure) et faire la randonnée entre Vernazza et Monterosso al Mare. En revanche, une fois arrivée au dernier village j’étais KO. Au point de m’endormir un moment sur la plage !

Voilà, j’espère que cela vous aura donné envie d’y aller car les Cinque Terre valent vraiment le détour !

Et pour les connaisseurs, vous avez des conseils pour ma prochaine visite ? 😀

Publicités

6 réflexions sur “Merveilleuses Cinque Terre

  1. Ça a l’air vraiment charmant, ça me fait un peu penser à la Corse, ces petits villages escarpés coincés entre la mer et les montagnes. Je n’ai jamais été en Italie, mais le jour où j’irai, j’espère aller visiter ce coin!
    Sais-tu si les villages sont menacés par l’érosion?

    J'aime

      • C’est joli la Corse! J’avais été du côté de Propriano et je me souviens avoir fait une route touristique très étroite et dangereuse qui m’avait fait m’arrêter dans des petits villages de quelques dizaines ou centaines d’habitants, très escarpés, très tranquilles et paisibles… Ça faisait rêver quand on aime pas la foule 😉

        Aimé par 1 personne

      • Oui ça a l’air splendide la Corse ! Cela fait quelques années que je songe à y passer des vacances. Propriano, je note, surtout que je supporte de moins en moins les lieux où il y a foule 😉

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s