Autour de Naples: Pompéi, les îles et la côte Amalfitaine

Si Naples ne manque pas de choses à voir, le reste de la région vaut également le détour. Pompéi, le Vésuve, la côte amalfitaine, les îles du golfe de Naples… Voici un petit aperçu des incontournables de la Campanie !

Le Vésuve, Pompéi et Ercolano

A quelques kilomètres à l’Est de Naples, se dresse le Vésuve, volcan célèbre pour l’éruption explosive qui détruisit et ensevelit il y a près de 2000 ans les villes de Pompéi et Herculanum (maintenant Ercolano).

Aujourd’hui, vous pouvez en faire l’ascension et visiter les ruines de ces deux cités antiques. Personnellement je n’ai été qu’à Pompéi. Ce site est immense et d’une richesse impressionnante ! Comptez facilement 3 ou 4 heures de visite.

Moins connue, Herculanum a été ensevelie au cours de la même éruption que Pompéi, mais elle a été épargnée par les violentes projections de pierres. De nombreux bâtiments sont ainsi restés intacts, protégeant peintures, mosaïques et autres objets ayant permis de découvrir une bonne partie de ce que l’on sait aujourd’hui de la vie des Romains. De ce que j’en ai entendu dire, cela vaut vraiment la peine d’y jeter un coup d’œil !

Et n’oubliez pas de faire un tour au musée archéologique de Naples dont la visite complète celles des sites archéologiques !

Infos pratiques

Pompéi et Ercolano sont desservies par la Circumvesuviana (3,50€). J’ai été à Pompéi avec la Campania Artecard, autrement c’est 11€ l’entrée. De même pour Ercolano.

De Sorrento à Salermo : la côte amalfitaine

Au bout de la Circumvesuviana, à Sorrento, vous attend un joli coin de paradis : la côte amalfitaine. Tout au long de la route qui borde le littoral, s’enchaînent petites villes balnéaires et splendides panoramas.

N’y étant restée qu’une journée, je n’ai eu le temps de découvrir que Positano et Amalfi. Il n’en fallait pas plus pour m’enchanter !

J’ai eu un coup de cœur pour la belle Positano, accrochée à sa falaise, une plage de galets à ses pieds…

Un peu plus loin sur la côte, Amalfi, ancienne puissance maritime, surprend par son architecture aux influences orientales.

Plusieurs escaliers mènent au sommet des falaises qui entourent la ville, vous permettant ainsi d’admirer le paysage.

Il est même possible de monter jusqu’à Ravello, qui parait-il offre les plus belles vues sur la côte, notamment depuis les jardins des villas Cimbrone et Rufolo. C’était mon intention mais en raison du manque de temps, ce sera pour une autre fois…

Comment visiter la côte amalfitaine depuis Naples ?

C’est assez simple : prenez la Circumvesuviana de Napoli Garibaldi à Sorrento (3,60€).
A la sortie de la gare de Sorrento, vous trouverez facilement le bus SITA qui longe la côte. Un ticket pour la journée (Costiera day ticket) coûte 8€. Comptez 1h minimum pour les trajets Sorrento-Positano et Positano-Amalfi.

Je vous conseille d’y passer au moins 2-3 jours. Si vous n’avez qu’une journée, partez assez tôt pour être sur la côte vers 10h et prenez votre ticket Circumvesuviana la veille pour ne pas perdre de temps au guichet le jour J.
Je vous conseille d’y aller au printemps car l’été la côte est assaillie par les touristes.

Les îles du golfe de Naples : Capri, Ishia et Procida

Au large de Naples, à quelques heures en bateau tout au plus, se trouvent trois îles magnifiques : Capri, la plus connue mais aussi la plus touristique et la plus chère, Ishia, la plus vaste, une alternative moins onéreuse à Capri, et Procida, plus petite et authentique.

C’est pour la paisible Procida que j’ai décidé de lâcher les amarres le temps d’une journée. Ses petites maisons colorées, étroites ruelles, ports de pêcheurs et plages de sable fin (et noir, car d’origine volcanique) ne manquent pas de charme !

Comment se rendre à Procida, Capri et Ischia depuis Naples ?

Plusieurs ferries partent chaque jour des ports Porta di Massa et Molo Beverello. Vous pouvez consulter les prochains départs ici. L’aller-retour Naples-Procida m’a coûté 13,50€.

J’ai beau avoir adoré tout ce que j’ai visité en Italie, la région de Naples est celle qui m’a le plus séduite. Je suis sûre qu’elle me réserve encore de belles surprises. Alors si vous avez des conseils et suggestions pour ma prochaine escapade napolitaine, n’hésitez pas à les partager en commentaires ! 😉

Publicités

7 réflexions sur “Autour de Naples: Pompéi, les îles et la côte Amalfitaine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s