Photographie et ruines contemporaines : l’œuvre de Sven Fennema

Je vous parlais il y a peu de Meffre & Marchand, deux photographes passionnés de ruines urbaines. Aujourd’hui, c’est l’artiste allemand Sven Fennema, lui aussi photographe de vestiges contemporains, que je tiens à vous présenter.

Photographe autodidacte depuis 2007, Sven Fennema parcourt l’Europe à la recherche de sites abandonnés dont il peut raconter l’histoire. À travers son objectif, il cherche à capturer la beauté de ces lieux, une beauté qui passe souvent inaperçue dans la réalité.

Comme souvent dans ce genre photographique, les jeux de lumière sont importants. Mais les clichés de Sven Fennema sont aussi remarquables dans leurs palettes de couleur.

Sa série Elemental est sans aucun doute celle que je préfère. La nature y occupe une place prépondérante. Elle semble reprendre le pouvoir sur les constructions humaines délaissées et nous fait finalement prendre conscience de la fragilité, du caractère éphémère de notre passage sur terre.

« For me these places are amazing and special, though they are left abandoned and lifeless, often since decades. Every place has a lot of history carried in its walls, it has a special mood and story to tell. For me, all this together, with the very individual way of decay, is a pure beauty I like to catch (…) and bring into the pictures. Also it’s always fascinating how the power of nature strikes back in the end. » —Sven Fennema


Pour en savoir plus sur Sven Fennema et découvrir l’intégralité de ses collections, rendez-vous sur son site : www.sven-fennema.de

A bientôt pour d’autres découvertes !

Publicités

4 réflexions sur “Photographie et ruines contemporaines : l’œuvre de Sven Fennema

  1. Y’a de la retouche informatique quand meme derrière ? Le cadrage est parfait c’est clair mais un ptit peu d’adobe lightroom nan ? Pas juste avec le reflex bien que j’ai vu des trucs hallucinant, certains savent trop bien se servir de leur appareil photos c’est presque déprimant quand tu débutes… -_-

    J'aime

    • Guillaume ! Ça faisait longtemps ! Je n’ai rien lu à ce sujet mais oui, c’est tout à fait probable que les photos soient retouchées quand on voit le résultat ! Si ce n’est pas le cas, c’est vrai que c’est un peu déprimant 😉

      J'aime

      • Bah ouais trop longtemps 😉

        Si c’est juste des réglages de couleurs, autant les faire en post développement, on peut pas toujours prendre une demi-heure pour faire une photos et c’est quand meme plus rapide avec Lightroom, un truc de fou ce logiciels je sais pas si tu l’as déjà utiliser mais quand t’es débutants tu peux facilement corriger les défauts de réglages et donner un cachet à tes photos, du coup t’oublie les photos foirées, et au moins personne ne peut contester (meme si ce n’est pas de l’art) que tes photos sont belles 🙂

        J'aime

  2. Il me semble que tu m’en avais déjà parlé, c’est avec ça que tu avais pu mettre en valeur le ciel nuageux de certaines de tes photos non ?
    J’ai vu quelqu’un bosser avec il y a quelques jours en faisant la queue à la préfecture. Lightroom ça ne permet que de modifier les couleurs et la luminosité ? Quel est son réel intérêt par rapport à Photoshop par exemple ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s